Les missions du Club du Porcelaine

Le Club du Porcelaine est une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er juillet 1901, par ses statuts et par son règlement intérieur.

Le Club du Porcelaine est affilié à la Société Centrale Canine et agréé par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche.

Améliorer la Race

– en publiant le standard de la race et en le faisant respecter ;

– en établissant les critères de confirmation ;

– en déterminant les tests pour l’amélioration du cheptel grâce au remodelage des critères de confirmation et de sélection ;

– en tenant un répertoire des sujets aptes à la reproduction ;

– en encourageant un élevage de qualité ; 

– en formant des juges qui respectent et font respecter les choix du Club.

Promouvoir la Race

 – en réunissant les amateurs de Porcelaines grâce aux Spéciales de Race et Nationale d’Élevage ;

 – en organisant des rencontres amicales entre membres du club ;

 – en favorisant les relations entre amateurs et éleveurs et en les conseillant sur la Race ;

– en encourageant la participation aux expositions par la dotation de prix.

Conseiller

– en aidant et conseillant les personnes qui désirent acheter un chiot ou faire reproduire les chiens  

– en conseillant les amateurs pour l’inscription de leur chien au LOF

– en favorisant les relations entre amateurs, en les aidant et les guidant dans l’élevage

– en aidant à résoudre les problèmes administratifs : saillie, naissance, confirmation, application de     la loi,   etc…  

– en apportant tout autre type de conseil : éducation, alimentation, santé, activités canines, etc… ;

LE STANDARD DE TRAVAIL DU PORCELAINE

 

APTITUDES

 

NEZ : très fin, à la fois subtil et puissant.

VOIX : sonore, hurleur de tonalité, dans le médium, ni trop grave, ni trop aiguë, avec des modulations caractéristiques claires et bien timbrées, pouvant changer selon les différentes phases de la chasse.

PHYSIQUE : rustique, spécialiste en montagne, rapide, de bon train soutenu, galopeur, très résistant.

PSYCHIQUE : esprit d’initiative, capable de relever les défauts, très chasseur, appliqué, tenace, de nature gaie, persistant, facile à créancer, facile à ameuter, docile, peut être mis aux ordres, et de ce fait, peut chasser sans être accompagné.

 

COMPORTEMENT

 

      Les Porcelaines ont été créés essentiellement pour chasser le lièvre où ils excellent.

    Dans cette voie très fine, son nez fait merveille pour rapprocher, sa vivacité et sa vitesse pour mener de façon soutenue avec assurance ; en outre, sa docilité et son intelligence permettent de le créancer facilement.

    Certains équipages l’utilisent pour chasser le lièvre à courre, mais manquant un peu de tenue pour forcer régulièrement un lièvre, étant plutôt un poursuiveur qu’un preneur, il est utilisé de nos jours pour la chasse à tir.

    Il possède une gorge exquise de hurleur dont les modulations peuvent être très nuancées avec une série de gammes dans le médium, ni trop graves, ni trop aiguës, ce qui lui donne une grande variété de sons agréables à l’oreille, très appréciés par les chasseurs pour distinguer chacun des chiens composant la meute.

      C’est aussi un grand spécialiste du chevreuil où il sait se distinguer avec assurance et rapidité ; un petit équipage bien mis, procure les plus grandes satisfactions.

    De nos jours, il a acquis une réputation incontestable pour le sanglier, surtout dans le midi et les régions montagneuses de l’Est de la France, grâce à son nez très fin qui lui permet de se rabattre sur les voies de la nuit ; sa gorge très sonore et sa tenue au ferme donnent les indications précieuses à cette chasse ; sa capacité et son enthousiasme à bien s’ameuter ainsi que la couleur blanche de sa robe qui permet de le repérer de loin, le font de plus en plus apprécier des chasseurs de sangliers auprès desquels il a trouvé une deuxième vocation.

    Il bénéficie d’un standard datant de plus de cent ans qui lui permet de pouvoir chasser sans problème, lièvre, chevreuil ou sanglier.

 

CONCLUSIONS

 

    Depuis ses origines lointaines, il n’a cessé de progresser régulièrement et n’a pour ainsi dire jamais succombé aux phénomènes de modes, souvent mortels pour une race canine ; une preuve de plus pour un chien qui mérite une grande considération.

    A la fois beau et rustique, ce courant fin de nez et bien gorgé, a un peu perdu sa spécificité de chien de lièvre, car il est de plus en plus employé pour le grand gibier